Après de nombreux aller-retour et quelques articles dans la presse, revenons un peu sur l’aventure “Marterey dynamique”.

Le 19 septembre 2017, comme un éclair dans un ciel bleu, un conseiller communal annonce qu’il a déposé un postulat pour rendre tout Marterey piéton. S’il récolte un succès auprès de certains, les commerçants et habitants du quartier sont sous le choc.

Commerçants et habitants se sont alors réunis pour discuter et partager leurs expériences. Une fois la situation et les conséquences du postulat comprises, le constat est clair, piétonniser Marterey n’est pas acceptable, ni pour le commerce, ni pour les habitants présents. Un document est alors rédigé et permettra de récolter des signatures et les opinions du quartier. C’est pourquoi la pétition ne circule que dans le quartier, afin d’en “prendre le pouls”.

Le conseiller communal ayant déposé le postulat et ses collègues qui l’ont contre-signé sont contactés pour discuter dans un esprit démocratique. La rencontre se passe bien et les points de vue et opinions sont échangés. Quant à nos commerçant et habitants, leur union n’en est que renforcée. D’abord par un groupe de discussion électronique, qui permet de s’informer facilement les uns les autres, puis par une affiche dans les commerces qui soutiennent la pétition: réalisée par un dessinateur talentueux: PET, dont vous trouverez les dessins dans son corridor cosmique (https://www.facebook.com/profile.php?id=1257416313).

Nous voilà en février 2018, avec plus de 2500 signatures, Mmes Anne-Lise Noz et Audrey Eller se rendent à la commission communale réunie pour discuter du postulat afin de représenter commerçants et habitants du quartier. Malgré cette intervention, la commission soutient le postulat et le recommande au conseil communal.

Agendé dans un premier temps en janvier 2019, Marterey dynamique s’exprime publiquement, avec 3000 signatures, il est temps de parler aux conseillers communaux et à tous les Lausannois. Un communiqué de presse est rédigé à l’attention de la presse romande mais aussi, et surtout, à l’attention des conseillers communaux. Les discussions sont plusieurs fois repoussées et dans ce laps de temps, nous avons réalisé quelques interviews de signataires, mais aussi un apéritif avec les conseillers communaux venus de bon coeur qu’ils soient d’accord ou non avec nous.

Le 19 mars, après de longs débats le conseil communal, accepte la création d’une étude de la situation de Marterey, pour savoir si une piétonisation est envisageable ou pas. La pétition rejoindra le même chemin, aujourd’hui toutes deux renvoyée à la municipalité pour rapport et préavis.

Conclusion

Même si la piétonisation peut être positive, toutes les rues ne s’y prêtent pas. Pour le moment, le conseil communal et la municipalité devront déjà valider le Plan Général d’Affectation et le plan directeur communal. Un lourd travail qui impliquera sûrement la SDMB. Avec tous ces projets, il faudra un certain temps pour que l’étude soit réalisée, mais nous resterons vigilants. D’ici là, Marterey dynamique reste à vos côtés et se consacrera à des initiatives plus sympathiques dans notre agréable quartier de Marterey et de ses environs.

Les pétionnaires de *Marterey 100% dynamique